La Ville Close

Concarneau, sa ville close et son port de pêche encore très actif

Une Ville d'Art et d'Histoire

Concarneau s’est développée autour de son port, grâce à l’industrie de la pêche. Construite tout d’abord sur une petite île, la ville s’est renforcée par des fortifications, créant ainsi la célèbre ville close. Cette cité côtière s’est développée rapidement au-delà de ses fortifications grâce aux conserveries de poissons. Vous découvrirez toutes les facettes de la ville (port de pêche et port de plaisance, plages de sable fin, criques) le temps d’une balade le long de la côte…

Concarneau, Ville d’Art et d’Histoire, est particulièrement connue pour sa ville close, la partie la plus ancienne de la ville qui a été fortifée dans les années 1300 ; elle est rattachée au continent par un pont. Dans la ville close, vous pourrez découvrir de magnifiques maisons à pans de bois fleuries, le long de rues pavées dans lesquelles vous trouverez toutes sortes de magasins. Montez sur les remparts pour voir le port de pêche encore actif et le port de plaisance.

Architecture

Les remparts

Les remparts, dans leur forme contemporaine, ceinturent la ville close sur une longueur totale d’environ 980 mètres. La ville close s’étend d’est en ouest dans sa plus grande longueur sur 380 mètres et 220 dans sa plus grande largeur (nord-sud) et sur une soixante de mètres dans sa largeur minimum. Les remparts constitués de granite local ont une épaisseur moyenne comprise entre 2.5 et 3 mètres. Leurs mâchicoulis datent du xve siècle.

L'église Saint-Guénolé

L’ancienne église Saint-Guénolé aurait été construite au xiie siècle. En ruine, elle est détruite en 1830 pour édifier une nouvelle église. Cette dernière est elle-même transformée en hôpital en 1937 alors que la nouvelle église paroissiale Église Saint-Cœur-de-Marie est construite hors les murs de la ville-close en 1912. L’hôpital est démoli dans les années 1980 et il ne reste que sa façade et son pignon-clocher.

La chapelle de l'hôpital (Trinité)

À partir du xvie siècle, la ville close dispose d’une chapelle hôpital dédiée à la Trinité. L’hôpital existe depuis au moins 1539 puis à la Révolution, il est transformé en temple décadaire. Après la Révolution l’édifice devient successivement une église paroissiale, une école, une maison close durant la Première Guerre mondiale puis un dispensaire et enfin un lieu d’exposition. De l’édifice primitif, il n’en reste qu’une façade visible rue Vauban